Conflit avec la RD au sujet d’un canal détournant la Rivière massacre vers Haïti

Mardi, les autorités haïtiennes et dominicaine se sont réunies à Dajabòn pour tenter de trouver une solution au conflit qui a été déclenché par la construction d’un canal du côté de Ounaminthe pour détourner la rivière Massacre sur le territoire d’Haïti.

Lors de la réunion aucun type d’accord n’a été conclu, en raison d’accusations mutuelles, les autorités haïtiennes ont déclaré que les travaux avaient été autorisés par le Gouvernement du Président Jovenel Moïse, pour tenter d’irriguer les terres agricoles dans les villes de Meac, Ferie et Derac, adjacentes à la municipalité de Dajabòn.

Le Gouverneur Rosalba Peña a fait en sorte que la réunion soit reportée à mardi prochain, afin d’inclure toutes les parties des deux territoires y compris les ministères des affaires étrangères et les forces armées pour résoudre le conflit que cela a déclenché,

La délégation haïtienne était composée de : Smitt Austin, ambassadeur d’Haïti accrédité auprès de la République dominicaine, François Guerrier, consul à Dajabòn, Joseph, vice-Gouverneur de Ounaminthe, Ernetz Lavaux, vice-consul, Nes My Marieflue des droits de l’homme et plusieurs officiers de police. Lire le reste sur vision2000

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *