Les partis d’opposition israéliens concluent un accord de coalition, ouvrant la voie à la sortie de Netanyahu

L’idée que le dirigeant le plus ancien d’Israël pourrait être démis de ses fonctions est devenue réalité dimanche, lorsque Naftali Bennett, chef du petit parti de droite Yamina, a confirmé qu’il travaillait à un accord de coalition avec Yair Lapid, chef du parti centriste Yesh Atid. .
En vertu des lois électorales du pays, le président peut donner 28 jours à un chef de parti pour former une coalition. Le président Reuven Rivlin avait chargé Netanyahu de former un gouvernement après le vote, mais le Premier ministre n’a pas pu obtenir un soutien suffisant pour contrôler le parlement israélien, la Knesset.

Une coalition de partis d’opposition israéliens travaillait sans relâche afin de trouver un compromis, avant minuit, le mercredi 2 juin 2021, pour former un gouvernement, dans le défi le plus sérieux jamais lancé au gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

A mi-journée ce mercredi, Les partis d’opposition israéliens concluent un accord de coalition, ouvrant la voie à la sortie de Netanyahu.

une histoire à suivre…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *