La commune de Carrefour totalement démunie face à l’ouragan Elsa

L’ouragan Elsa doit frapper Haïti dés samedi et la commune de Carrefour, l’une des plus vulnérables de la zone métropolitaine, ne dispose d’aucun engin de déblaiement opérationnel, déplore le maire de la commune, Jude Edouard Pierre :

« J’ai 27 véhicules en panne dont des engins, d’autres en réparation et les canaux n’ont pas été curé préventivement par les travaux publics. Je crains le pire. »

Le centre sportif de Carrefour, qui est le principal refuge provisoire en période cyclonique, est actuellement occupé par 1115 personnes déplacées en raison de la guerre des gangs qui sévit dans la zone de Martissant. En aménager de nouveaux est une priorité pour le maire, au cas où il y aurait des inondations, durant le week-end.

Mais là aussi, Jude Edouard Pierre exprime son inquiétude :

« L’ouragan va passer, et la mairie qui devrait être la première institution à intervenir, est dépourvue de moyens. La seule solution réside dans une prise de conscience de notre faiblesse par l’état. »

A court terme, le maire de Carrefour, doit tenir des réunions avec les représentants de plusieurs institutions étatiques ou organisations internationales, pour déterminer ce qui peut être fait avant le passage de l’ouragan Elsa. La meilleure solution serait sans doute de pré-positionner d’ores et déjà quelques engins des travaux publics à Carrefour pour faire face au pire, comme l’espère Jude Edouard Pierre. Lire la suite sur metropole.ht

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *